Expérimentation innovante en matière de santé et nutrition à Mirecourt

Institut du Beau Joly
Institut du Beau Joly : Expérimentation innovante à Mirecourt
Institut du Beau Joly

Expérimentation innovante à Mirecourt

 

Contexte de l’expérimentation innovante

 

Le territoire de Mirecourt, petite ville de 5 000 habitants située dans la plaine des Vosges, est le territoire pilote d’expériences inédites en matière de mobilisation citoyenne, notamment autour des thématiques agriculture – alimentation – santé.

 

Parmi ces initiatives, une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) a été créée en 2017 suite aux débats qui avaient eu lieu l’année précédente au café UtopiC’ de Mirecourt, un café associatif et participatif. Ce café et les différentes activités qui y sont organisés par les bénévoles ont en effet permis la rencontre entre acteurs et la mise en valeur de leurs projets à destination du territoire. La SCIC a donc été co-imaginée dans le but de construire une gouvernance nouvelle pour ces projets en leur donnant un cadre d’action globale dans lequel pourrait s’intégrer des financeurs publics et privés. L’objectif poursuivi est d’apporter du bien-vivre rapidement et concrètement à tous les habitants du territoire. Aujourd’hui, elle compte parmi ses actionnaires la Mairie de Mirecourt, les associations Le Café Utopic’, La Vie Ensemble et La Bouée, la SAS Crois/Sens et M. Gilles Caretti, Directeur de l’Institut Médical du Beau Joly.

 

Cette dynamique collective a été inspirée par l’expérimentation menée dès 2009 par M. Gilles CARETTI, Directeur de l’Institut du Beau Joly, institut médico-social qui regroupe trois structures accueillant environ 70 enfants par an ayant des troubles du comportement avec et sans déficience, ainsi que des enfants autistes.

 

 

L’expérimentation à l’Institut du Beau-Joly

 

L’Institut du Beau Joly a mis en place depuis 2009 une méthode globale d’amélioration de la santé, des liens sociaux et des capacités d’attention basée sur la nutrition, et plus largement sur les préceptes de la naturopathie. Il est reconnu établissement pilote en matière de nutrition par l’ARS Grand Est depuis 2013​.

 

Pour mener à bien cette expérimentation innovante, plusieurs membres du personnel ont été formés à la micronutrition, et des partenariats avec des producteurs locaux ont été établis afin de produire 180 repas à haute valeur nutritionnelle via la cuisine collective.

 

Il a été décidé, grâce à un accord avec le laboratoire Nutergia, d’utiliser les bilans Iomet, qui prennent la forme d’un questionnaire de 81 champs afin de préciser les terrains nutritionnels des enfants. Ainsi, 100% des enfants bilantés ont montré des signes d’une carence en AGPI (acides gras), et 75% de troubles basocolitiques. Il a par conséquent été décidé de corriger les terrains B et C en premier lieu, sur place via la cantine de l’Institut, et dans leurs familles grâce à de la sensibilisation.

 

Chaque enfant est bilanté en moyenne tous les six mois, ce qui représente une base de données de plus de 1 600 bilans réalisés depuis 2009.

 

 

Les améliorations constatées depuis 2009

 

Des améliorations de la santé des enfants pris en charge ont été mises en évidence depuis 2009, avec :

  • Des bilans IoMET en amélioration constante (index améliorés, retour à la norme sur les différents champs) ;
  • Une réorientation des enfants de l’ITEP (Institut thérapeutique éducatif et pédagogique) vers un cursus scolaire traditionnel au bout de 3 ans, contre 4 ans en moyenne dans les établissements similaires ;
  • Des progrès en capacité d’attention et de concentration, qui ont permis une prise en charge et un accompagnement optimisé par les équipes médico-sociales.

 

Une première estimation des économies réalisées par la Sécurité Sociale grâce à ce dispositif a également été réalisée, à l’échelle de l’ITEP. Il s’agirait d’une économie de 1 500 000 euros par cohorte de 30 enfants tous les trois ans, grâce à la diminution de la durée moyenne de séjour à l’Institut du Beau-Joly de 4 à 3 ans (coût de fonctionnement de l’Institut du Beau Joly par enfant et par jour : environ 250 euros ; nombre de jours de présence par an : 198).

 

 

Les suites de l’expérimentation innovante

 

Suite à ces premiers résultats concluants à l’Institut du Beau-Joly, le dispositif expérimental s’est étendu au lycée agricole de Mirecourt. Plus de 200 élèves ont déjà réalisé un bilan IoMet, et un travail est effectué en lien avec les cuisiniers pour les former à la micro-nutrition.

 

La SCIC Citéomix Mirecourt souhaite diffuser plus largement la sensibilisation aux bonnes pratiques alimentaires et sportives. Pour mener à bien son ambition, elle a créé en partenariat avec Crois/sens le métier d’« Entrepreneur du Bien-Vivre », qui s’appuie sur une double formation en animation du territoire et en naturopathie (formation certifiante en naturopathie au CFPPAF des Vosges qui sera ouverte dès la rentrée 2018). Ces nouvelles ressources seront spécialisées dans l’accompagnement des citoyens dans l’évolution de leurs modes de vie et de leurs habitudes alimentaires, sportives, etc. Elles ont notamment participé à l’organisation d’un festival citoyen autour des thématiques du bien-vivre du 4 au 8 juillet 2018, qui a permis de sensibiliser les habitants sur le territoire.

 

L’objectif est à présent d’approfondir l’analyse des résultats de l’expérimentation innovante, grâce à des partenariats avec des acteurs scientifiques et des laboratoires, afin de modéliser un modèle qui pourra être déployé sur d’autres territoires.

 

Agathe Brenguier et Camille Morel

 

Référence :

MOREL Camille, « Des réunions publiques pour préparer le festival Utopic & Co », bien-vivre-maintenant.fr, 2 novembre 2018, https://bien-vivre-maintenant.fr/non-classe/reunions-publiques-utopic/

Site internet de Institut du Beau Joly : http://www.institut-beaujoly.fr/

Les derniers articles

  • Le festival Utopic & Co : un an déjà depuis les festivités, mai...

    Lire la suite >
  • Utiliser des herbes aromatiques quotidiennement, un bénéfice pou...

    Lire la suite >
  • Adoptez des huiles vierges bio première pression à froid (lin, c...

    Lire la suite >
  • Réparation et nettoyage du corps grâce au jeûne intermittent...

    Lire la suite >

Trouver un défi

Vous souhaitez mieux comprendre la plateforme
«Bien vivre autrement» ?