Comprendre la démarche de "Bien vivre maintenant" !

Le bien-vivre touche l’ensemble des domaines du quotidien des citoyens et chaque thématique peut faire l’objet d’une proposition à partir du moment où elle touche plusieurs personnes, un groupe de voisins, un quartier, une catégorie de personnes vulnérables…. Chacun reste libre de définir ce qu’est le bien-vivre pour lui, c’est pourquoi notre définition reste complètement ouverte.

En se rassemblant pour chercher collectivement des solutions et en mutualisant des ressources, chacun peut trouver des réponses à ses besoins individuels. La plateforme Bien Vivre Maintenant aide tous ceux qui le souhaitent à s’organiser pour proposer ses idées et rassembler autour de lui afin de les développer.

L’objectif est d’y apporter des solutions concrètes et rapidement : Maintenant !

Quel que soit le projet de bien-vivre, la plateforme offre des outils gratuits pour vous aider à le développer : ouvrir un café participatif ou un jardin partagé, repenser la mobilité sur son territoire, organiser un chantier mutualisé de rénovation thermique de son habitat ou imaginer une solution d’habitat participatif…. A chaque étape la plateforme vous accompagne afin de formaliser votre projet.

Les 3 étapes d'un défi citoyen !

L’Inform’action

Vous avez des idées pour améliorer votre quotidien et celui de vos voisins & amis ? Nous vous accompagnons pour organiser des débats sur des problématiques qui vous tiennent à cœur, et pour mobiliser les gens autour de vous.

C'est le temps du débat.

L’objectif est d’engager un débat sur des problématiques locales, rencontrer des gens qui souhaitent s’impliquer pour trouver des solutions.

Concrètement, cette phase consiste à planifier des réunions pour vous rencontrer, débattre et partager notre énergie créatrice et pragmatique. Des outils sont à votre disposition pour lancer un défi, organiser les débats et s’engager à le relever collectivement et de manière conviviale.

La Cré'action

Vous souhaitez aller plus loin et expérimenter des solutions ? Avec votre groupe, vous concrétisez progressivement votre projet. Quel que soit le projet du bien-vivre, la plateforme Bien Vivre Maintenant est là pour vous aider à le développer : un café participatif, un jardin partagé, un groupement d’achat

C’est le temps de l’expérimentation.

L’objectif est d’imaginer collectivement des solutions pour concrètement mettre en œuvre votre idée, et de les expérimenter. A l’issue de cette phase, vous vous mettrez d’accord sur l’organisation de votre groupe et le mode de prise de décisions.

Concrètement, vous avez accès à des ressources pour monter vos projets, à un accompagnement pour structurer votre groupe et à des conseils pour identifier des partenaires locaux.

L'Activ'action

Vous souhaitez passer de l’expérimentation au déploiement de votre projet ? Explorez tous ses axes de développement : communication, financement, organisation d’un événement de présentation, partenariats… Nous vous aidons à trouver les solutions les plus adaptées à votre projet.

C'est le temps du développement.

Durant la phase d’activ'action vous déployez le projet en mobilisant le plus largement possible autour de vous. La plateforme vous accompagne pour mobiliser les acteurs clés sur le territoire, pour identifier une solution de financement adaptée ou encore pour mieux communiquer…

C’est la phase qui va faire aboutir votre projet et votre mobilisation collective, ne la négligeons pas ! La plateforme vous offre les moyens de vous faire entourer, conseiller et soutenir.

Rassembler les énergies et initiatives citoyennes

Le constat est simple : l’homme en tant qu’individu a cette capacité unique de changer et transformer ce qui l’entoure. On lui confère cette particularité à se rassembler, à mener des actions collectives, pour en ressortir grandit… personnellement et collectivement ! Fort de cet attachement à l’humain, nous avons à cœur d’établir des outils collaboratifs pour vous donner envie à vous aussi… d’entreprendre le projet de vos rêves !

Sur fond de baisse des capacités de finance publique, la loi consacrant le rôle des métropoles et de plus grandes régions va renforcer la dynamique publique mais va accroître l’enjeu des territoires échappant « traditionnellement » à l’efficacité de l’action publique.

Des Entrepreneurs du Bien Vivre

Des Entrepreneurs du Bien Vivre sont chargés à temps-plein sur cinq premiers territoires de faire le lien entre les besoins individuels et la recherche collective de solutions. Ces agents de terrain seront précieux à l’heure où les initiatives locales se multiplient mais ont parfois du mal à s’organiser.

Animés par l’envie de faire vivre leur territoire, ils ont pour mission d’accompagner les mobilisations locales en facilitant le montage des projets par leur connaissance des réseaux et des problématiques locales.

    Ils bénéficient pour cela d’une double formation :

  • - une compétence en mobilisation citoyenne : animation de débats, gestion de projets solidaires, organisation d’un événement participatif…
  • - une formation qui fournit les clés générales pour promouvoir une bonne hygiène de vie et proposer des conseils personnalisés aux personnes rencontrées, les motivant ainsi à faire attention à eux et aux autres

4 types de territoires pour les défis !

En zone rurale

Dans des espaces à la fois intégrés à l’urbain et dépendant de lui, on y cherche des moyens de maintenir l’équilibre entre le développement urbain et le développement rural. Aujourd’hui le rural ne peut plus être confondu avec l’agricole. Pourtant, les territoires ruraux marquent une forte hiérarchisation de l’espace entre les forces d’agglomérations et de dispersion. La réponse citoyenne et associative d’un festival de musiques du monde propose une transhumance sur son territoire afin de créer des moments de découvertes, de musique et de réflexion sur la société qui nous entoure.

En zone pavillonnaire

Les citoyens deviennent acteurs de la renaissance de leur quartier par un projet de relooking des façades, un chantier mutualisé de rénovation thermique de leur logement ou des nouveaux services conviviaux et porteurs de sens gérés sur un mode coopératif : un magasin général avec des bons produits ou un atelier de réparation de vélos. Dans le même esprit des citoyens âgés dont l’habitat est devenu inadapté mais qui demeurent attachés à leur quartier (amis, voisins) s’organisent avec des plus jeunes pour une co-promotion, ce qui prolongera leur vie dans leur quartier et permettra aux plus jeunes d’accéder à la propriété d’un logement neuf, en co-décidant ensemble.

En petite ville

Le « morcellage » sans logique des plans locaux d’urbanisme ou encore la division de l’espace en zones d’activités séparent de plus en plus les commerces et les lieux de services de nos habitations. La vie de quartier et la convivialité disparaissent. Le café participatif mirecurtien est un exemple d’initiative citoyenne de création d’un espace de rencontres conviviales. La gestion est partagée, le rythme de vie assuré par des activités co-organisées et adaptées aux envies et talents des membres locaux. Mobiliser les citoyens pour réorganiser notre façon d’aménager le territoire permet de renouer les fils du lien social.

En métropole

Certains quartiers de grandes métropoles semblent être mis à l’écart de l’attraction urbaine. Un programme de projet urbain participatif mêlant mobilisation et participation citoyenne autour des fonctions d’hébergements d’activités et de personnes permet de répondre autant aux besoins et aux nouveaux usages sur les modes d’habiter : logements sociaux, habitat participatif en coopromotion, residence étudiante, appart-hôtel, etc., que sur les modes de travailler : espace d’accompagnement avec coworking, incubateur, fab lab, etc.

(Re)Prend le pouvoir celui qui agit !

« Nous avons tous des envies, des opinions ou des idées pour améliorer notre quotidien. » Chacun a des compétences, des réseaux, des expériences qui peuvent être utilisés pour un projet ou servir ceux des autres.

La démarche permet de redonner du pouvoir d’agir aux citoyens qui deviennent les moteurs du changement dans leur territoire. En renforçant ses capacités individuelles et collectives, l’objectif est de faire prendre conscience à chacun qu’il peut être à l’origine d’une innovation utile.

Rechercher (et y parvenir!) collectivement des solutions permet d’acquérir et partager de nouvelles compétences et en même temps de consolider le lien social.