Expressions utopiques : émotions, bilans et projets des festivalier.ère.s UtopiC

Expressions utopiques

Expressions utopiques : émotions, bilans et projets des festivalier.ère.s UtopiC

Expressions utopiques

Le Festival Utopic & Co 2018, un festival du Bien Vivre, organisé du 4 au 8 juillet à Mirecourt a été particulièrement riche. D’où la production de plusieurs articles sur le sujet :

 

  • Agathe Brenguier, cheffe de projet Bien-vivre maintenant, a déjà rendu compte du Festival Utopic & Co 2018 avec un article intitulé « Le Festival Utopic & Co 2018 célèbre sur le bien-vivre sur le territoire de Mirecourt(-Dompaire) et ses alentours» (voir la référence ci-dessous).
  • Camille Morel, chargé de recherche spécialiste de participation citoyenne, a relaté la préparation de l’événement dans un article intitulé « Des réunions publiques pour préparer le festival Utopic & Co» (voir la référence ci-dessous).

 

Il y a aussi le bilan du festival Utopic & Co 2018 rédigé par les entrepreneuses du bien-vivre. Il est possible de recevoir le bilan écrit en le demandant par message privé sur la page Facebook du Festival : https://www.facebook.com/utopicandco/. Ce bilan a été partagé lors d’un événement collectif à la Bonbonnière (109 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Mirecourt) le lundi 5 novembre 2018 de 17h30 à 19h30.

Il s’agit dans le présent article de relater 2 effets du festival :

 

  • comment les participants ont vécu le festival,
  • les idées et projets qui ont émergé.

 

Pour faire état de ces deux effets, nous pouvons nous appuyer sur plusieurs supports :

  • En ce qui concerne le vécu, il s’agit de « l’arbre de l’amour » peint par les patients de l’hôpital Ravenel de Mirecourt.
  • En ce qui concerne les projets, il s’agit du débat « 1 million de révolutions tranquilles » le dimanche 8 juillet 2018 à « L’Atelier du BarÔbois » (https://www.facebook.com/barabeau/) qui a servi pour la préparation artistique du Festival. Nous parlerons de ces projets à la fin.

 

A propos du vécu et de son expression, ce qui marque d’abord est bien l’expression d’émotions.

 

  • 1ères expressions utopiques : des émotions en pagaille !

 

Ce n’est pas une surprise dans un « arbre de l’amour », beaucoup d’émotions fortes et variées ont été exprimées :

 

– « Partage du cœur et festivités réussis tous ces derniers jours ! »

– « DU BONHEUR »

– « J’ai adoré »

– « Ce festival m’a apportée de la joie, et l’assurance qu’il est tout-à-fait possible de réaliser ensemble quelles que soient nos différences. Que d’espoir dans mon cœur aujourd’hui ! Merci »

– « Ce festival est une vraie bouffée de Générosité, de bienveillance, et des rencontres riches et belles… »

 

 

  • Deuxième type d’expressions utopiques : le bonheur oui mais avec les autres !

 

La dernière expression ci-dessus sur la générosité, la bienveillance et les rencontres fait référence aux autres. C’est bien d’être heureux, et ça passe souvent par les autres, non ?! C’est le bonheur par et pour les autres comme dirait certainement Boris Cyrulnik (spécialiste de résilience). A ce sujet, lire L’Ensorcellement du monde (éditions Odile Jacob, 1997) où il explique comment chacun est d’emblée saisi par un réseau de relations. C’est à partir de cette socialisation originelle que l’on peut comprendre :

 

  • quelle est notre place dans le vivant,
  • comment nous en procédons,
  • et comment nous en émergeons.

 

Les festivaliers soulignent plusieurs atouts du festival pour la relation avec les autres :

 

  • L’autre donne de l’énergie :

 

« Le festival m’a permis de reprendre confiance en le pouvoir du collectif/agir ensemble + beaucoup d’énergies très positives. Merci »

« 1 festival fait par et pour les citoyens de Mirecourt -> une énergie incroyable ! »

 

  • L’autre enrichit :

 

« Nos différences sont notre richesse…collective »

 

  • L’autre crée une ambiance :

 

« Ambiance très sympathique et conviviale »

« Ce festival a été un sourire de chacun pour tous »

 

  • L’autre comme potentiel ami demain :

 

« De belles rencontres »

« Ce festival m’a procuré beaucoup de joie, j’ai plein de nouveaux amis sur Mirecourt, et cela me donne envie de créer du lien. L’art sauvera le monde. »

 

  • L’autre pour partager des passions et collaborer :

 

« Se rendre compte qu’un grand nombre de personnes/voisins partagent notre façon de penser, vivre et nos passions »

« Des sourires, des idées, des envies de collectif, continuer à toucher des gens différents avec toutes ces actions, vivre bien et ensemble… Merci ! »

 

 

  • Troisième type d’expressions utopiques : les autres pour mieux s’ouvrir au monde !

 

Rencontrer l’autre, c’est s’ouvrir plus globalement. Ça peut paraître banal pour beaucoup qui voyagent, travaillent…, mais sortir de chez soi est déjà une réussite pour certain.e.s :

 

« Ça m’a permis de sortir de chez moi, et de rencontrer des gens »

 

Ça change les idées par rapport au quotidien habituel :

 

« Un bon bol d’air de convivialité »

« Ça me change les idées de venir »

 

Ça permet de s’intéresser à de nouveaux sujets :

 

« De la curiosité pour de nombreux sujets (agroforesterie !) et le plaisir de voir les gens se réunir et se réjouir. Merci »

 

On se rend compte que « Tout est possible ! »

 

 

  • Quatrième type d’expressions utopiques : un programme et une scénographie au top !

 

Si l’événement n’aurait pas pu avoir lieu sans le travail des nombreux bénévoles, il faut souligner le travail du comité de pilotage, dit « copil » :

  • Odile Bernard, Direction artistique & ateliers Festiv’art
  • Noémie Loisant, Responsable scénographie & ateliers Festiv’art
  • Aurélie Legrand, thème Alimentation/agriculture & Restauration
  • Virginie Desforges, (Re)découvrir Mirecourt & spectacles, logistique , communication
  • Elodie Prouvost, thématique Santé/bien être & relations presse
  • Sandrine Tobie, thématique Etre en forme (sport, détente)
  • Estelle Hervé, débat et participation
  • Maryvonne Bernard, Responsable lien social & réseau

Ce qu’elles ont fait avec les bénévoles a été remarqué et a reçu de nombreux compliments :

 

« Admiration de l’organisation et de la participation bénévole… »

« Le planning est incroyable, bravo pour tout ce que vous avez fait »

« Belle initiative ; Fantastique ; Magnifique ; Incroyable ! »

 

Il y avait au moins deux artistes pour la scénographie, et cela n’est pas passé inaperçu :

 

« Le festival était génial pour une 1ère édition avec beaucoup d’activités variées, et une scénographie inspirée ! »

« C’est beau ce que vous avez installé, j’adore les valises »

 

On peut dire que ça incitait à la créativité et voici la preuve : « C’est pas là qu’on vit alité »

 

 

  • Cinquième type d’expressions utopiques : et les critiques alors ?

 

La perfection n’est pas de ce monde, et il n’y a pas d’événement parfait. Il faut être capable de garder un esprit critique pour pouvoir s’améliorer.

Il y a des efforts de communications à faire pour une prochaine fois :

 

« Le plan n’est pas facilement compréhensible. »

« L’année prochaine il faut mobiliser + en amont ! »

« Il y a un problème de communication, ça n’est pas assez visible. »

« Beaucoup de monde n’est même pas au courant de ce festival. »

A bon entendeur !

 

L’objectif d’organiser des événements dans différents lieux dans la ville n’était pas assez pratique :

 

« Attention, c’est trop étalé dans la ville… »

 

D’ailleurs le programme était peut-être trop dense :

 

« Il y a parfois des choses intéressantes en même temps, c’est dommage car c’est dur de choisir. »

 

Mais il fallait être ambitieux car plusieurs personnes nous ont des propos similaires à propos du manque d’activités à Mirecourt « Pour une fois qu’il y a quelque chose à Mirecourt ». Il faut donc en faire d’autres.

 

 

  • Sixième type d’expressions utopiques : et pour l’avenir ?

 

Grâce à tous ces compliments et mais aussi ces critiques, il est possible d’envisager l’avenir. Et pour plusieurs festivalier.ère.s, c’est clair :

 

« Quelle que soit la forme, le festival doit perdurer ! Vraiment ! Jean-Marc »

« Le festival Utopic & co 2018. Un beau moment de rencontre et de partage. Une belle initiative ! A refaire absolument. Merci à tous et à toutes ! »

« J’espère que vous allez le refaire l’année prochaine »

 

Au-delà d’un prochain festival, certains semblent vouloir s’impliquer davantage mais aussi dans le café UtopiC qui a joué un rôle important dans le festival et qui a besoin de monde toute l’année :

 

« J’aurais aimé participer plus en amont »

« Ça me donne envie de m’investir dans le café / dans la prochaine édition »

 

C’est pas de refus !

 

  • Septième type d’expressions utopiques : et pourquoi par des révolutions pendant qu’on y est !

 

Expressions utopiques

En ce qui concerne les projets, il y a eu le débat « 1 million de révolutions tranquilles » le dimanche 8 juillet 2018 de 14h à 16h où il a été question de potentiels projets. En effet, le débat permettait aux participants de construire en groupes une petite révolution pour améliorer le bien vivre sur le territoire. Il s’agissait de :

 

– se servir des outils du festival pour aller plus loin,

– se projeter en direct avec les moyens disponibles,

– permettre de faire le lien manquant entre des gens pleins de savoir-faire et d’envie.

 

On voit les festivalier.ère.s UtopiC en train de réfléchir sur les prochaines « révolutions » à venir sur la photo ci-dessous où « l’arbre de l’amour » est affiché au mur.

Expressions utopiques

3 projets sont sortis des ateliers :

  • a) La « roue citoyenne » pour une mobilité solidaire
  • b) Un « « écolieu » pour développer des connaissances environnementales, sensibiliser sur ces questions mais aussi agir
  • c) Le « Cit’Art », c’est-à-dire une cité de l’art pour embellir mais aussi faire réfléchir Mirecourt

 

Voici une présentation un peu plus développée des projets :

 

  1. La « roue citoyenne »

Expressions utopiques

 

  1. b) Un « écolieu »

Expressions utopiques

c) Le « Cit’Art »

Expressions utopiques

Bref, les mirecurtien.ne.s ne vont pas manquer de travail !

 

Dr Sebastien Poulain

 

 

Références :

BRENGUIER Agathe, « Le Festival Utopic & Co 2018 célèbre sur le bien-vivre sur le territoire de Mirecourt(-Dompaire) et ses alentours », crois-sens.org, 5 octobre 2018, http://crois-sens.org/2018/10/05/le-festival-utopic-co-2018-celebre-sur-le-bien-vivre-sur-le-territoire-de-mirecourt-dompaire-et-ses-alentours/

 

BRENGUIER Agathe et MOREL Camille, « Expérimentation innovante en matière de santé et nutrition à Mirecourt », bien-vivre-maintenant.fr, 19 novembre 2018, https://bien-vivre-maintenant.fr/territoires/grand-est/mirecourt/experimentation-innovante/

 

DESFORGES Marc, « Qui est l’Entrepreneur du bien-vivre? », crois-sens.org, 30/05/2018, http://crois-sens.org/2018/05/30/qui-est-lentrepreneur-du-bien-vivre/ et http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2018/05/Tribune-Entrepreneur-du-Bien-Vivre.pdf

 

DESFORGES Marc, « Et si vous deveniez Entrepreneur·euse du bien-vivre ? », linkedin.com,

9 décembre 2018, https://www.linkedin.com/pulse/et-si-vous-deveniez-entrepreneureuse-du-bien-vivre-marc-desforges/

 

MOREL Camille, « Des réunions publiques pour préparer le festival Utopic & Co », bien-vivre-maintenant.fr, 2 novembre 2018, https://bien-vivre-maintenant.fr/non-classe/reunions-publiques-utopic/

 

POULAIN Sebastien, « Inform’action pour un Festival UtopiC », crois-sens.org, 27 novembre 2018, http://crois-sens.org/2018/11/27/informaction-pour-un-festival-utopic/

 

Expressions utopiques : émotions, bilans et projets des festivalier.ère.s UtopiC

Les derniers articles

  • Adoptez des huiles vierges bio première pression à froid (lin, c...

    Lire la suite >
  • Réparation et nettoyage du corps grâce au jeûne intermittent...

    Lire la suite >
  • Pourquoi boire un verre d'eau tiède ou chaude tous les matins en ...

    Lire la suite >

Trouver un défi

Vous souhaitez mieux comprendre la plateforme
«Bien vivre autrement» ?