Le Festival Utopic’ & Co 2018 célèbre le bien-vivre à Mirecourt

Comprendre le défi !
Participer à la discussion

C’est un mouvement de mobilisation locale autour du bien-vivre que le Festival Utopic’ & Co s’est donné pour but de créer, en faisant le pari de co-construire son programme avec des citoyens, mais aussi des institutions, des associations et des entreprises présentes sur le territoire pour fédérer autour d’un projet participatif, festif, inspirant et mobilisateur.

La première édition a eu lieu du 4 au 8 juillet 2018, qui a permis de rendre visible la richesse, la diversité, et la complémentarité des ressources présentes sur le territoire et d’ouvrir des horizons nouveaux pour améliorer ensemble le bien-vivre.

Une expérience à renouveler !

Inform’action

Le festival Utopic&Co est né de la dynamique engendrée au Café Utopic, et des 70 débats organisés en 2016. Un collectif d’acteurs s’est créé afin de pousser plus loin les idées échangées : la SCIC Citéomix Mirecourt a émergé afin de construire des coopérations entre acteurs pour les rendre moteur de l’innovation. Elle a été porteuse du projet du festival, mais n’aurait rien pu faire sans les structures partenaires et les bénévoles engagés.

Pour inclure toutes les personnes désireuses de s’investir, trois réunions publiques ont été organisées. Plusieurs objectifs sont ressortis de cette phase de débat :

1° Construire la totalité de l’évènement de façon participative ; aussi bien en amont que pendant la semaine du festival ; de la définition du programme à la logistique, en passant par l’animation des activités proposées. Impliquer prioritairement des publics vulnérables.

2° Éveiller un intérêt sur différentes thématiques clé du bien-vivre

3° Faire connaître et relier les initiatives (institutionnelles, associatives, privées…) autour du bien vivre menées sur le bassin de vie de Mirecourt

4° Ouvrir des horizons nouveaux, permettre à chacun.e de rêver au bien vivre, tout en proposant des expérimentations et des espaces de débat pour se projeter concrètement sur ce qui est possible d’inventer pour améliorer le bien vivre maintenant sur le territoire

Créa’ction

Plusieurs mois ont permis d’imaginer une première version du festival. Il a été convenu de cibler la programmation autour de 4 grands thèmes du bien-vivre : alimentation/agriculture, arts, sport/détente et bien-être/santé. Il en a découlé un ensemble d’activités de sensibilisation et d’information, des initiations et expérimentations, ainsi que des temps de débat. Les activités ont été construites en fonction des envies et des compétences des porteurs et nous avons essayé de veiller à la diversité des propositions afin de pouvoir toucher différents types de publics. Certaines activités étaient donc destinées à des publics spécifiques : enfants, femmes, personnes âgées, personnes en insertion, jeunes de l’IME etc.

L’aménagement de l’espace et son animation ont été construits pour valoriser Mirecourt, inspirer utopies et rêves de Mirecourt autrement ainsi que pour relier Mirecourt du haut, du bas, ses commerçants, ses musées et toutes ses forces vives. Pour créer les œuvres d’art et la scénographie, le Bar O Bois a ouvert ses portes deux jours par semaine à tous les bénévoles qui souhaitaient participer.

L’édition 2018 en chiffres :

–          5 jours de conférences, ateliers, spectacles et rencontres

–          45 porteurs de projets mobilisés

–          + de 200 bénévoles impliqués en amont

–          + de 100 bénévoles impliqués pendant le festival

–          15 associations, 50 professionnels et 14 institutions impliquées

Activ’action

Quelles suites donner à cette première édition du festival ? Plusieurs pistes s’offrent à nous.

Nous avons pour premier objectif d’accompagner les porteurs de projets identifiés lors de la première édition du festival. De nombreux talents et compétences ont émergés lors des ateliers ; serait-il possible de les reconduire de manière régulière au cours de l’année ? De transformer certaines initiatives talentueuses en activités économiques ? Des initiatives collectives peuvent également se constituer autour des besoins exprimés par les citoyens pendant le festival.

Deuxième objectif : poser les bases d’une deuxième édition du festival avec une équipe élargie de volontaires. Nous repartons du bilan et des retours de la première édition et nous trouvons de nouveaux projets, une nouvelle forme de festival, de nouveaux moyens de financement et de communication

Cette phase  consiste à planifier des réunions pour nous rencontrer, débattre et partager aussi bien notre énergie utopiste que très pragmatique. Des outils sont à notre disposition afin de déterminer des défis et pour s’engager à les relever collectivement, en choisissant l’accélération ou non des entreprises du bien vivre partenaires.

Avec notre groupe, nous concrétisons progressivement le projet, à chaque étape la plateforme Défis Citoyens nous accompagne et peut nous mettre en relation avec un territoire ou une start-up du bien vivre afin de sécuriser notre projet.

Nous lançons le projet, mobilisons autour de nous et imaginons des améliorations futures. La plateforme Défis Citoyens nous accompagne pour mobiliser les acteurs clés sur notre territoire, pour identifier une solution de financement adaptée ou encore pour créer notre site web…

Les derniers articles

Trouver un défi

Vous souhaitez mieux comprendre la plateforme
«Bien vivre autrement» ?