Épinal: défi de la transition énergétique

Comprendre le défi !
Participer à la discussion

Inform’action: l’opération « Mon pavillon et Moi (MPEM) » a été lancée en Juin 2015 à Épinal dans les Vosges, véritable terre d’expérimentation. La Communauté d’Agglomération d’Épinal en étroite collaboration avec Citéomix s’est lancée dans une démarche pionnière plaçant le citoyen au cœur du changement, en le mobilisant autour de deux sujets : la transition énergétique dans son pavillon et le « mieux vivre » ensemble. Une grande rencontre citoyenne s’est tenue à la Patinoire d’Épinal le 2 juillet 2015, 200 citoyens ont été invités  à débattre sur ces deux thèmes suite à la diffusion d’une vaste enquête citoyenne filmée à l’échelle des agglomérations d’Epinal et de Nancy (https://www.youtube.com/channel/UC05cRU4DBxqd7u0hWSdtGqQ).

De nombreuses idées ont émergé de ce débat. Concernant les chantiers d’isolation thermique, les freins identifiés par les propriétaires sont variés : des doutes sur les bénéfices réellement apportés (confort, réduction des consommations, impact sur la valeur patrimoniale….), sur le type de travaux à effectuer (toits, murs, plancher, fenêtres….), sur leur priorisation, leur planification, le rapport coût global/retour sur investissement, les démarches administratives à effectuer ou encore des difficultés à identifier les entreprises pertinentes.

Suite à ce débat, 6 groupes se sont réunis par quartier/commune pour poursuivre la démarche.

Cré’action:

Un premier groupe de propriétaires s’est détaché pour trouver des solutions face aux freins/difficultés auxquels ils sont habituellement confrontés dans un projet de rénovation thermique de leur pavillon. Une des premières solutions proposées par un habitant investi était d’organiser une réunion publique portant sur les dispositifs existants d’aide à la rénovation avec les organisations locales d’aide et d’animer la réunion autour de mallettes pédagogiques (duplicables à d’autres territoires). Un regroupement de communes souhaitait également faire intervenir l’Agence Locale de l’Energie (ALEC). Suite à une rencontre avec les élus de ce regroupement et après avoir démontré l’intérêt de réunir l’ALEC et les autres organismes acteurs de la rénovation énergétique dont MPEM, la commune de Vaxoncourt fut la première commune pilote à accueillir ce type de réunion inédite.

Ces réunions ont depuis permis aux habitants de faire connaitre leurs besoins, d’être orientés vers les différents dispositifs d’aides existants, de prendre rendez-vous pour un approfondissement de leur projet et surtout fournissent l’opportunité de se regrouper entre eux par quartier/commune pour mener à bien les travaux d’isolation dans les meilleures conditions possibles. Depuis cette première réunion, les rencontres se multiplient sur le territoire de l’agglomération d’Epinal.

Activ’action:

Un premier regroupement a ainsi eu lieu à Chavelot. Les citoyens se sont réunis à l’échelle de leur commune (village de 1 500 habitants) dans l’optique de:

se redonner confiance et de s’informer via des témoignages d’habitants ayant déjà réalisés des travaux d’isolation

faire appel à une agence publique comme l’ALEC ou une société de conseil telle URBAM (ils accompagnent des porteurs de projets éligibles aux aides de l’ANAH) afin de réaliser des études/diagnostics communs à l’échelle de leur quartier et ainsi s’informer sur la planification des travaux, les scénarios possibles (simple travaux à des projets de rénovation complet, l’état du bâti….

réaliser un pré-cahier des charges commun afin de choisir ensemble les produits et artisans à consulter.

se constituer en groupe d’achat pour obtenir des prix avantageux

identifier des solutions de financement et des subventions communes avantageuses

revaloriser son habitat, son quartier

contribuer à l’effort contre le réchauffement climatique

À la suite de cette première réunion de regroupement, les services techniques de l’agglomération se sont rendus chez les particuliers pour affiner les données techniques des logements.

Le cahier des charges (CDC) a été finalisé par les techniciens de l’agglomération et de l’Alec en charge du suivi du dossier, puis il a été envoyé aux organisations professionnelles des artisans pour être diffusé à leurs adhérents RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les entreprises retenues par les habitants et ayant répondu au CDC ont reçu un planning pour faire une visite groupée des pavillons, avec pour objectif de réduire les coûts au maximum (un seul déplacement pour la visite des pavillons, le choix du biosourcé par les habitants, la technique du soufflage pour l’isolation des combles perdus…)

Les devis ont été envoyés puis étudiés par les techniciens (qui ont validé leur conformité par rapport à la réglementation en vigueur sur le choix du matériel, les valeurs réglementaires à respecter…) pour pouvoir être comparés par les habitants.

Les habitants ont présélectionné deux devis sur les 3 obtenus et sont en phase de réflexion.

Un rendez vous a été pris avec une des entreprises pour qu’elle puisse donner des informations complémentaires sur la nature des travaux à effectuer.

Cette phase  consiste à planifier des réunions pour nous rencontrer, débattre et partager aussi bien notre énergie utopiste que très pragmatique. Des outils sont à notre disposition afin de déterminer des défis et pour s’engager à les relever collectivement, en choisissant l’accélération ou non des entreprises du bien vivre partenaires.

Avec notre groupe, nous concrétisons progressivement le projet, à chaque étape la plateforme Défis Citoyens nous accompagne et peut nous mettre en relation avec un territoire ou une start-up du bien vivre afin de sécuriser notre projet.

Nous lançons le projet, mobilisons autour de nous et imaginons des améliorations futures. La plateforme Défis Citoyens nous accompagne pour mobiliser les acteurs clés sur notre territoire, pour identifier une solution de financement adaptée ou encore pour créer notre site web…

Les derniers articles

Trouver un défi

Vous souhaitez mieux comprendre la plateforme
«Bien vivre autrement» ?